H2 Ultra - Eau hydrogénée portative et polyvalente

Découvrez notre solution pour dynamiser votre eau et la rendre antioxydante ou que vous soyez pour vous aider à lutter contre les radicaux libres : le principal ennemi de notre santé et de notre jeunesse !

Plus de détails

449,90 € TTC

- Réduire
+ Afficher les options

La révolution de l’hydrogène

L’hydrogène est un élément chimique de numéro atomique 1. Le plus léger des éléments et le plus abondant dans l’Univers (bien que pas sur la terre). C’est un élément commun dans la nature en combinaison avec l’oxygène, le carbone ou l’azote (nous le rencontrons notamment dans le corps humain, les animaux et les plantes).

La création de radicaux libres est naturelle pour tout organisme vivant en aérobie (à l’air libre) car beaucoup de réactions chimiques utilisent l'oxygène qui, comme son nom l’indique, est oxydant. Via l'oxygène, l'organisme vit et rouille progressivement, à l'instar du métal abandonné à l'air libre ou d’une pomme coupée en 2...

Au quotidien, nous sommes donc en contact avec de multiples composants chimiques et nous consommons beaucoup d’oxydants. L’eau riche en hydrogène réduit considérablement leurs effets et permet de mener une vie plus saine.

 

Que sont les radicaux libres ?

Vivre nous oxyde. Les scientifiques ont observé que l’oxygène qui agit dans notre métabolisme nous fait générer des radicaux libres.

Ce sont des molécules en manque d’électrons qui les volent aux autres en causant des dommages dans les différentes structures cellulaires et notamment dans l’ADN.

Par quoi sont-ils produits?

- Fumer

- Pollution atmosphérique

- Inflammation

- Rayonnement UV

- Rayonnement ionisant

 

Quels dommages cellulaires peuvent-ils produire ?

- Des dommages à l’ADN (génétiques)

- Des dommages au système immunitaire

- Un vieillissement prématuré

- Des maladies inflammatoires

- D’autres maladies diverses

 

 

 

 

Le stress oxydatif

Causes :

- Métabolisme

- Tabagisme

- Alcoolisme

- Médicaments allopathiques

- Sédentarité

- Sport intensif

- Pollution atmosphérique

- Type d’alimentation

- Rayonnement UV

- Rayonnement ionisant

- Autres

 

Conséquences :

- Possibles dommages génétiques non héréditaires

- Possibles dommages dans le système immunitaires

- Inflammations

- Viellissement prématuré

- Autres

 

 

 

                  

 

Selon de nombreuses études (plus de 700), consommer de l’eau hydrogénée aide à améliorer au moins 175 affections dont voici quelques exemples :

- Rides

- Cataracte

- Arthrite

- Maladies cardio-vasculaires

- Maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson)

- Cystites

- Allergies de type 1

- Fibrogènes

- Endotoxines

- Inhalation de fumée

- Hyperlexie

- Parodontite

- Ulcère gastrique

- Colites ulcéreuses

- Dysfonction érectile

- Ostéoporose

- Fatigue musculaire

- Acidose métabolique

- Asthme

- Hypoxie néonatale

- Intoxication au monoxyde de carbone

- Problèmes de mobilité des spermatozoïdes

- Fibromyalgie

Comme d’habitude, la nature fait bien les choses et notre organisme dispose de toute une panoplie d'antioxydants afin de lutter contre ce phénomène :

Certains sont produits par l'organisme comme les enzymes, le glutathion réduit, l’acide urique, l’acide lipoïque et la ferritine. Par contre, d'autres comme la vitamine E, la vitamine C, les caroténoïdes et les polyphénols proviennent d’une alimentation non industrielle, riche en légumes et en fruits frais, en huiles végétales biologiques, en poissons gras pour les Omégas 3 et autres thés vert.

Si vous consommez ces aliments quotidiennement, vous êtes déjà bien protégés contre les risques des radicaux libres sur votre santé. Dans le cas contraire, voici une solution parfaite.

 

Principe de fonctionnement

L’eau (H2O) est transformée par une membrane qui ajoute des molécules d’hydrogène “actif” en générant ainsi une énergie électrique appelée potentiel d’oxydo-réduction (ORP). On obtient alors une molécule appelée “hydranion” et dont la formule chimique est H3O-.

Concrètement, ce sont des électrons supplémentaires disponibles pour neutraliser les radicaux libres de notre corps à qui il manque justement un électron. Au niveau thermodynamique, la désactivation des radicaux libres par les hydranions s’explique par la tendance énergétique d’un élément instable pour retrouver son équilibre. C’est là que réside le secret de l’eau hydrogénée !

Il est à noter qu’en ajoutant de l’hydrogène “non-actif” à l’eau (ce que font la plupart des produits chinois vendus sur le marché), on obtient simplement des bulles mais aucun électron supplémentaire et donc aucun effet sur les radicaux libres.

 

ATTENTION : ce procédé n’a rien à voir avec l’eau dite “ionisée” ou “Kangen” !

En effet, ces méthodes visent également à rendre l’eau alcaline (pH > 7) sous prétexte que notre corps est trop acide, ce qui va à l’encontre des principes de la BEV (BioElectronique de Vincent). Méfiez-vous donc de certains revendeurs peu scrupuleux et souvenez-vous toujours des 4 grands critères de la BEV :

- Légèrement acide : pH compris entre 5,5 et 6,8

- Aussi peu minéralisée que possible : TDS comprise entre 10 et 50 ppm ou mg/l

- Antioxydante : potentiel électronique (rH2) compris entre 25 à 28

- Résistivité (rô) supérieure à 6000 ohms

En ne respectant pas 3 de ces 4 critères (forte minéralité, pH>8 et faible résistivité), les eaux ionisées ou “Kangen” se disqualifient à prétendre au titre de “eau santé”.

Il est à noter que les aliments bio bénéfiques à la santé sont généralement acides et réducteurs (rH2 inférieur à 28) : une preuve supplémentaire de l'idiotie de viser l'alcalinité pour combattre notre "acidose" !

 

Spéciations du produit

- Capacité : 350 ml

- Concentration d'hydrogène dissous : > 1000 ppb

- ORP : -350 à -550 mV

- Gamme de température : 5 ~ 40 ℃

- Poids : 360g

- Dimension : 70 × 70 × 220 mm

- Temps de fonctionnement : 5/8 minutes

- Autonomie : 250 minutes (30 à 50 utilisations selon le temps de fonctionnement)

- Temps de charge : 90 à 150 minutes

- Tension nominale : DC3.7V

 

Caractéristiques

- Haute concentration d'hydrogène dissous (plus de 1000 ppb)

- Concentration d'hydrogène dissous maintenue pendant longtemps

- Ozone produit séparé par un diaphragme : pas d'odeurs désagréables dans l'eau

- Grande électrode argentée pour une meilleure durabilité

- Système portable pour produire de l'eau hydrogénée n'importe où, même en charge

- Efficacité maximale avec de l’eau osmosée

- 2 options de temps de fonctionnement : 5 ou 8 minutes.

- Livré avec sa housse de protection

Découvrez le rapport d’expertise du Professeur HENRY sur les osmoseurs OJA