HYDRON - Machine à hydrogène pour une eau antioxydanteAgrandir l'image

HYDRON - Machine à hydrogène pour une eau antioxydante

 HYDRON - Machine à hydrogène pour une eau antioxydante

Découvrez LA solution pour dynamiser votre eau au maximum et la rendre antioxydante pour vous aider à lutter contre le principal ennemi de notre santé et de notre jeunesse : les radicaux libres !

Demandez-nous un devis par email.

Plus de détails

La révolution de l’hydrogène

L’hydrogène est un élément chimique de numéro atomique 1. Le plus léger des éléments et le plus abondant dans l’Univers (bien que pas sur la terre). C’est un élément commun dans la nature en combinaison avec l’oxygène, le carbone ou l’azote (nous le rencontrons notamment dans le corps humain, les animaux et les plantes).

La création de radicaux libres est naturelle pour tout organisme vivant en aérobie (à l’air libre) car beaucoup de réactions chimiques utilisent l'oxygène qui, comme son nom l’indique, est oxydant. Via l'oxygène, l'organisme vit et rouille progressivement, à l'instar du métal abandonné à l'air libre ou d’une pomme coupée en 2...

Au quotidien, nous sommes donc en contact avec de multiples composants chimiques et nous consommons beaucoup d’oxydants. L’eau riche en hydrogène réduit considérablement leurs effets et permet de mener une vie plus saine.

 

Que sont les radicaux libres ?

Vivre nous oxyde. Les scientifiques ont observé que l’oxygène qui agit dans notre métabolisme nous fait générer des radicaux libres.

Ce sont des molécules en manque d’électrons qui les volent aux autres en causant des dommages dans les différentes structures cellulaires et notamment dans l’ADN.

Par quoi sont-ils produits?

- Fumer

- Pollution atmosphérique

- Inflammation

- Rayonnement UV

- Rayonnement ionisant

 

Quels dommages cellulaires peuvent-ils produire ?

- Des dommages à l’ADN (génétiques)

- Des dommages au système immunitaire

- Un vieillissement prématuré

- Des maladies inflammatoires

- D’autres maladies diverses

 

 

 

 

Le stress oxydatif

Causes :

- Métabolisme

- Tabagisme

- Alcoolisme

- Médicaments allopathiques

- Sédentarité

- Sport intensif

- Pollution atmosphérique

- Type d’alimentation

- Rayonnement UV

- Rayonnement ionisant

- Autres

 

Conséquences :

- Possibles dommages génétiques non héréditaires

- Possibles dommages dans le système immunitaires

- Inflammations

- Viellissement prématuré

- Autres

 

 

 

                  

 

Selon de nombreuses études (plus de 700), consommer de l’eau hydrogénée aide à améliorer au moins 175 affections dont voici quelques exemples :

- Rides

- Cataracte

- Arthrite

- Maladies cardio-vasculaires

- Maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson)

- Cystites

- Allergies de type 1

- Fibrogènes

- Endotoxines

- Inhalation de fumée

- Hyperlexie

- Parodontite

- Ulcère gastrique

- Colites ulcéreuses

- Dysfonction érectile

- Ostéoporose

- Fatigue musculaire

- Acidose métabolique

- Asthme

- Hypoxie néonatale

- Intoxication au monoxyde de carbone

- Problèmes de mobilité des spermatozoïdes

- Fibromyalgie

Comme d’habitude, la nature fait bien les choses et notre organisme dispose de toute une panoplie d'antioxydants afin de lutter contre ce phénomène :

Certains sont produits par l'organisme comme les enzymes, le glutathion réduit, l’acide urique, l’acide lipoïque et la ferritine. Par contre, d'autres comme la vitamine E, la vitamine C, les caroténoïdes et les polyphénols proviennent d’une alimentation non industrielle, riche en légumes et en fruits frais, en huiles végétales biologiques, en poissons gras pour les Omégas 3 et autres thés vert.

Si vous consommez ces aliments quotidiennement, vous êtes déjà bien protégés contre les risques des radicaux libres sur votre santé. Dans le cas contraire, vous trouverez en Hydron LA solution. En effet, le pouvoir antioxydant de 1,5 L d’eau hydrogénée par Hydron équivaut à la consommation de 40 carottes, 500 pommes ou 700 bananes.

 

Principe de fonctionnement

L’eau (H2O) est transformée par une membrane qui ajoute des molécules d’hydrogène “actif” en générant ainsi une énergie électrique appelée potentiel d’oxydo-réduction (ORP). On obtient alors une molécule appelée “hydranion” et dont la formule chimique est H3O-.

Concrètement, ce sont des électrons supplémentaires disponibles pour neutraliser les radicaux libres de notre corps à qui il manque justement un électron. Au niveau thermodynamique, la désactivation des radicaux libres par les hydranions s’explique par la tendance énergétique d’un élément instable pour retrouver son équilibre. C’est là que réside le secret de l’eau hydrogénée !

Il est à noter qu’en ajoutant de l’hydrogène “non-actif” à l’eau (ce que font la plupart des produits chinois vendus sur le marché), on obtient simplement des bulles mais aucun électron supplémentaire et donc aucun effet sur les radicaux libres.

 

ATTENTION : ce procédé n’a rien à voir avec l’eau dite “ionisée” ou “Kangen” !

En effet, ces méthodes visent également à rendre l’eau alcaline (pH > 7) sous prétexte que notre corps est trop acide, ce qui va à l’encontre des principes de la BEV (BioElectronique de Vincent). Méfiez-vous donc de certains revendeurs peu scrupuleux et souvenez-vous toujours des 4 grands critères de la BEV :

- Légèrement acide : pH compris entre 5,5 et 6,8

- Aussi peu minéralisée que possible : TDS comprise entre 10 et 50 ppm ou mg/l

- Antioxydante : potentiel électronique (rH2) compris entre 25 à 28

- Résistivité (rô) supérieure à 6000 ohms

En ne respectant pas 3 de ces 4 critères (forte minéralité, pH>8 et faible résistivité), les eaux ionisées ou “Kangen” se disqualifient à prétendre au titre de “eau santé”.

Il est à noter que les aliments bio bénéfiques à la santé sont généralement acides et réducteurs (rH2 inférieur à 28) : une preuve supplémentaire de l'idiotie de viser l'alcalinité pour combattre notre "acidose" !

 

Tout ce que vous devez savoir sur Hydron

1. Quels sont les effets bénéfiques de la consommation d’eau hydrogénée ?

Elle agit comme antioxydant en neutralisant les effets des radicaux libres.

 

2. Combien de litres d’eau est-il recommandé de boire par jour ?

De 1 à 3 litres par jour chez les personnes en bonne santé. Il est recommandé de la boire principalement à jeun et entre les repas.

 

3. Est-elle recommandée pour cuisiner ?

Elle peut être utilisée sans aucun problème, mais en la chauffant, elle perd rapidement de l’hydrogène et ses effets antioxydants, donc elle n’aura plus d’intérêt.

 

4. Y-a-t-il un risque de prendre une quantité excesive d’hydrogène ?

Non car l’hydrogène s’évapore avec le temps et s’élimine par voie respiratoire.

 

5. Puis-je hydrogéner n’importe quelle eau avec Hydron ?

Non, elle doit être d’une très faible minéralité ou traitée avec un procédé d’osmose inverse.

 

6. Puis-je hydrogéner du lait, des jus de fruits ou d’autres liquides avec Hydron ?

Non. L’appareil s’abîmerait.

 

7. Pouvons-nous hydrogéner de l’eau froide ?

Oui, d’ailleurs elle favorise la solubilité de l’hydrogène.

 

8. Puis-je mettre de l’eau hydrogénée dans le réfrigérateur ?

Oui, dans un thermos en acier inoxydable, en le remplissant complètement et sans laisser aucune poche d’air à l’intérieur. Ne pas utiliser un autre type de récipient pour ne pas perdre l’hydrogène.

 

9. L’eau hydrogénée a-t-elle un goût différent de l’eau classique ?

Non, le goût et l’odeur resteront intacts.

 

10. Hydron est-il un purificateur d’eau ?

Non, donc il ne faut utiliser que de l’eau convenant à la consommation humaine à très faible minéralité.

 

11. En combien de temps l’eau hydrogénée perd-elle l’hydrogène ?

Entre 1 et 2 heures dans un récipient ouvert. Si elle est conservée au réfrigérateur, dans un thermos inoxydable et sans poche d’air, elle tiendra quelques jours.

 

12. Existe-t-il une contre-indication à sa consommation ?

Aucune contre-indication n’existe quant à la consommation d’eau hydrogénée.

 

13. L’hydrogène peut-il remplacer les autres antioxydants ?

Il est recommandé de compléter les effets antioxydants de l’hydrogène par un régime méditerranéen équilibré.

 

14. L’hydrogène est-il sûr ?

C’est un additif alimentaire dans l’UE et il est approuvé par la FDA (Food and Drugs Administration). Notre organisme le produit dans l’intestin à partir des fibres contenues dans les aliments et il a été utilisé sans incident dès 1945 en grandes concentrations par les plongeurs professionnels.

 

15. Quand ses bénéfices ont-ils été découverts pour la première fois ?

Ses effets anti-inflammatoires sont connus depuis 1798.

 

Fonctionnel et polyvalent

Hydron est conçu pour occuper un minimum de place dans votre cuisine. Il offre donc plusieurs options d’installation pour que vous choisissiez celui qui convient le mieux à vos besoins.

 

1. Installation sur évier :

Installer Hydron sur le plan de travail de votre cuisine en le connectant au réseau d’eau de ville ou a un procédé d’osmose inverse.

 

2. Installation sous évier :

Hydron + Osmose inverse sur votre robinet à 1, 2, 3 ou 4 voies. De cette façon, vous pouvez obtenir de l’eau hydrogénée, osmosée, froide et chaude en fonction du robinet que vous avez installé.

 

Caractéristiques techniques

Dimensions (A X B X C) : 148mm x 360 mm x 360 mm Dimension (D) : 575 mm. (Seulement l’option B - Installation sur évier.)

Poids (en kg) : 4.5kg (sans eau)

Alimentation électrique : DC 24V/5A

Pression de travail (min-max) : 1 bar – 5 bar

Température de travail (min-max) : 5°C-35°C

TDS (min-max) : 10 ppm – 300 ppm

Dureté (max) : <10oHF

Chlore : eau sans chlore

Concentration H2 : <1000ppb (partie par billion)

ORP : <-400mV

 

La Recherche et Développement au service de la santé

Grâce à sa conception, Hydron a été récompensé avec différents prix dans des salons internationaux.

Médaille d’Argent au Salon International des Inventions de Genève 2015

Médaille de Bronze au Salon Internacional des Inventions de Seoul 2015

 

Tous les hydro générateurs ne sont pas hydro générateurs

Il y a une prolifération d’équipements sur le marché, qui promettent de générer de l’hydrogène et un potentiel redox négatif, mais la méthode employée est peu orthodoxe. Ces systèmes utilisent généralement des billes en céramique ou d’autres charges filtrantes, dont on ne connait pas le contenu et le procédé de fabrication. Il est donc difficile de justifier leur conformité avec les exigences légales applicables.

 

Hydron produit de l’hydrogène par le système électrochimique utilisé par l’industrie depuis de nombreuses années. Ce système ne contient aucune charge filtrante pour générer de l’hydrogène ou réduire le potentiel d’oxydo-réduction.

 

Hydron est conforme aux exigences de la norme UNE 149101 « Appareils de traitement d’eau à l’intérieur. Validation d’équipes utilisés dans le traitement de l’eau de consommation humaine à l’intérieur des bâtiments », prouvant le respect des exigences légales définies et établissant les critères sanitaires de la qualité de l’eau destinée à la consommation humaine, après avoir été testée par des laboratoires indépendants.

 

Un peu d’histoire…

C’est l’américain Denham Harman, chimiste, biologiste et médecin gérontologue, qui fut le premier à faire le lien entre les radicaux libres et le vieillissement en 1956. Il travailla par la suite sur les antioxydants, notamment la vitamine C, E et la bêta-carotène, et leur rôle dans la prévention de certaines maladies du coeur et des cancers.

 

 

Avant lui, le docteur français Alexis Carrel, prix Nobel de médecine en 1912, avait tenté de démontrer que plusieurs facteurs dont l’absence de radicaux libres dans l’organisme pouvaient mener à une forme d’immortalité. En effet, il avait maintenu en vie un coeur de poulet (dont l’espérance de vie est de 5 ans) pendant 37 ans dans un liquide nutritif in vitro. Il déclara alors “La cellule est immortelle. Seul le liquide qui se trouve à l'intérieur de la cellule est soumis à des processus dégénératifs. Une cellule bien hydratée, bien nourrie, bien débarrassée de ses déchets se renouvelle perpétuellement”

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Découvrez le rapport d’expertise du Professeur HENRY sur les osmoseurs OJA