L’impact du Chlore sur votre santé

Le chlore est un élément chimique que l’on rencontre naturellement dans la nature. Compte tenu de ces propriétés désinfectantes très efficaces, il est très utilisé pour le traitement des eaux usées, mais aussi pour les eaux de piscines. Il élimine en effet la majeure partie des bactéries présentes dans l’eau, ainsi qu’une grande partie des algues, parasites ou virus que peut contenir l’eau. Cet élément chimique possède également des propriétés particulièrement utiles pour les industries, dont bon nombre en font usage dans la composition de leurs produits.

Cependant, selon sa teneur, l’impact du chlore sur votre santé peut être très néfaste. Découvrez comment cet élément chimique peut détériorer votre santé.

 

Définition et propriété du chlore

Naturellement présent dans l’environnement, le chlore est un gaz de couleur jaune verdâtre, produisant une émanation âcre et irritante.

Avec des vertus décolorantes, antiseptiques et oxydantes, il va de soi qu’il est très utilisé dans le traitement des eaux usées de nos grandes villes. Cela dit, il faut être prudent sur son dosage lors de son utilisation, car à forte dose l’impact du chlore sur la santé peut être désastreux.

En effet, c’est un gaz très réactif à manier avec précaution. Il peut être absorbé par inhalation dans l’air contaminé ou par ingestion dans de l’eau contaminée, les voies d’exposition majeures au chlore étant l’eau de boisson et l’alimentation.

Du fait de sa réactivité, le chlore ne restera pas longtemps dans le corps, mais cependant assez pour y provoquer à forte dose des dégâts irréversibles.

 Du Chlore dans l'eau de piscine

Les conséquences du chlore sur la santé

L’impact du chlore sur la santé est d’autant plus inquiétant qu’il est de nos jours régulièrement utilisé dans l’industrie. Ses propriétés antiseptiques sont prisées des usines de traitement d’eaux et notamment d’eaux usées pour réduire la quantité de bactéries pouvant propager des maladies chez les consommateurs.

Comme précédemment expliqué, les effets du chlore sur la santé dépendent de la quantité de chlore aspiré ou ingéré et de la fréquence des expositions. Mais ils dépendent également de la santé de la personne exposée et/ou des conditions environnementales de cette exposition.

En quantité suffisante, le chlore irrite la peau et les yeux et provoque un dysfonctionnement du système respiratoire. Les problèmes peuvent aller de la simple difficulté respiratoire à des douleurs dans la poitrine en passant par une toux aiguë. Le chlore peut donc endommager le système respiratoire et pulmonaire de manière profonde en entraînant de la rétention d’eau dans les poumons, des bronchites ou des pneumonies, ou même des œdèmes pulmonaires. Il peut aussi causer de l’asthme sur les personnes les plus fragilisées.

Selon le dosage, une intoxication au chlore peut provoquer des troubles digestifs impliquant des vomissements et/ou des diarrhées.

Il peut aussi affecter la peau, et notamment sur les parties humides du corps humain (aine, aisselles). Il entraîne des démangeaisons avec des tiraillements et même des sensations de brûlure. Les peux sensibles seront marquées de plaques rouges.

Les cheveux sont eux aussi impactés par le chlore en devenant cassants et secs et en modifiant leur couleur : les cheveux foncés et les cheveux colorés risquent de prendre une teinte plus claire, tandis que les cheveux blonds tournent au verdâtre !

On prête aussi au chlore un effet sur la recrudescence d’allergies, ainsi que sur la baisse de fertilité et l’apparition de certains cancers, notamment de la vessie. Bref, c’est un produit à éviter de toute urgence !

Impact du chlore sur l’organisme :

  • 0.02 à 3.5 ppm de chlore (partie par million : 10-6) : seuil de détection olfactie. Cause des irritations du nez, une toux faible ou un assèchement de la gorge.
  • 1 à 2 ppm : toux importante, maux de tête, difficultés respiratoires
  • 2 à 3 ppm : irritations des muqueuses
  • 3 à 4 ppm : sensations de brûlure de la peau et du nez, devenant insupportables après quelques minutes

À noter que la valeur de référence indicative pour le chlore définie par l'OMS est de 5 mg/L.

 

L’impact du chlore sur l’environnement

Tester le chlore dans l'eau

S’il est évident que l’impact du chlore sur votre santé est établi, il n’en demeure pas moins que le chlore a aussi un gros impact sur l’environnement. Tout d’abord, il faut savoir que, comme la plupart des gaz, le chlore se dissout quand on le mélange à l’eau ; mais il peut également réaliser le chemin inverse.

Sous certaines conditions, le chlore peut s’extraire de l’eau pour se retrouver dans l’air. Dans la plupart des cas, les rejets directs de chlore dans l’environnement sont ambiants et se font dans les eaux de surface.

Le dynamisme du chlore l’empêche de se propager rapidement dans l’environnement et limite ainsi son pouvoir de contagion, fort heureusement. Cependant, des études ont révélé qu’une exposition prolongée au chlore peut affecter le système immunitaire et respiratoire des animaux.

Les effets du chlore sont dommageables même à faible dose, et sur la santé et sur l’environnement. Il devient donc de plus en plus nécessaire de vérifier la teneur en chlore de votre eau de robinet, ou de l’eau de votre source ou de votre puits. Rien de plus simple avec nos tests d’analyse d’eau. Josmose.fr propose en effet des kits d’analyse d’eau ou vous propose de faire réaliser vos analyses d’eau par un laboratoire partenaire.

Testez votre eau en laboratoire

 

Enfin, suivant les résultats de vos tests d’eau, notre équipe se tient à votre disposition pour vous conseiller sur le meilleur système de filtration ou purification pour vous – suivant votre installation et votre usage. Vous pourrez ainsi éviter de subir les effets néfastes du chlore sur l’organisme, mais aussi de toutes les autres substances mauvaises pour notre santé que l’eau peut contenir. Appelez-nous pour des conseils personnalisés !

Partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés

Téléchargez le guide