ACTUALITES

Nous avons parfois des actualités que nous présentons dans cette catégorie.

Téléchargez le guide

Les eaux usées et leur traitement

    Le volume des eaux usées ne cesse de croître et le traitement de ces eaux est une véritable nécessité écologique, tant pour l’environnement que pour la santé des hommes, pour éviter des impacts néfastes sur la biodiversité et des risques de maladies.

    Dès l’Antiquité, les Égyptiens filtraient l’eau à l’aide de sable et de nombreuses civilisations anciennes avaient adopté l’évacuation des eaux usées via des égouts, autrefois souvent à ciel ouvert. En France, c’est pourtant seulement à partir du début du 20e siècle que l’évacuation et le traitement des eaux usées deviennent systématiques, avec des infrastructures adaptées.

    En France, quasiment 100 % des foyers sont raccordés au tout à l’égout et participent donc à l’assainissement des eaux usées. Cependant, c’est l’inverse dans les pays en développement ou émergents, où on observe que 90 % environ des eaux usées sont rejetées sans aucun traitement dans le milieu naturel, provoquant de graves pollutions à court et long terme.

     

    La pollution domestique des eaux

    Les eaux domestiques, ce sont d’une part les eaux dites « ménagères » que nous utilisons à la maison pour notre usage quotidien : vaisselle, lessive, lavage de la voiture, usage de la salle de bain… dans lesquelles on retrouve des graisses, des détergents, des solvants, des débris organiques.

    Et d’autre part les eaux « vannes » qui sont les eaux des toilettes, contenant des germes et des matières organiques azotées.

    On évalue la pollution journalière d’une personne (pour 150 à 200 litres d’eau) à :

    • 70 à 90 grammes de matières en suspension
    • 60 à 70 grammes de matières organiques 
    • 15 à 17 grammes de matières azotées 
    • 4 grammes de phosphore 
    • plusieurs milliards de germes pour 100 ml…

    Rien de tel pour comprendre la nécessité de traiter l’eau ! 

    La pollution industrielle des eaux

    La pollution des eaux industrielles est bien sûr différente suivant le type d’industrie. Produits toxiques, solvants, azote, phosphore, métaux lourds, hydrocarbures… Faites votre choix ! En France, les industriels sont tenus de pré-dépolluer l’eau qu’ils utilisent avant qu’elle ne rejoigne les réseaux normaux de collecte des eaux et se mélangent aux eaux domestiques, sur le principe du « pollueur-payeur ». Enfin, ça, c’est en théorie…

    Si les grandes entreprises ont en effet intensifié leurs efforts sur la dépollution de l’eau, les PME sont désormais les entreprises les plus polluantes, produisant plus de 90 % de la pollution par déchets toxiques. Peintures, solvants, hydrocarbures se retrouvent souvent dans l’eau sans aucun traitement.

    La pollution pluviale des eaux

    « Singing in the rain » ne spécifiait pas le taux de pollution de la pluie… L’eau de pluie se fait en effet une joie de capter les polluants contenus dans l’air, tout comme ceux déposés sur les toits, les routes, les trottoirs, les champs… Les eaux de pluie sont normalement séparées des eaux domestiques pour leur acheminement vers les centres de traitement, mais peuvent être mélangées avec elles dans certaines agglomérations. Les séparer permet d’éviter le déversement des eaux domestiques non traitées dans la nature en cas de débordement.

    La pollution agricole des eaux

    Les déjections animales mais aussi tous les engrais et herbicides ou insecticides utilisés dans l’agriculture sont des polluants qui s’infiltrent dans le sol pour rejoindre les eaux souterraines.

    La pollution accidentelle des eaux

    Aux trois principaux types de pollution des eaux dont on parle le plus souvent, n’oublions pas d’ajouter la pollution accidentelle des eaux : produits toxiques déversés sauvagement ou inconsciemment, catastrophes industrielles ou accidents participent aussi à la pollution des eaux en attaquant directement l’environnement.

     

     

    Ne pas confondre : 

    • Le traitement des ressources en eau : c’est transformer l’eau naturelle, puisée dans l’environnement, en eau potable
    • L’assainissement des eaux usées : c’est le traitement de l’eau potable après son utilisation domestique ou industrielle.

     

    Les différents types de traitement de l’eau

    Lorsque les eaux usées arrivent dans la station d’épuration la plus proche, elles subissent un traitement en plusieurs étapes : 

    1. Dégrillage et tamisage : une grille puis des tamis filtrent les plus gros déchets.
    2. Dessablage : par décantation, les sables contenus dans l’eau se déposent sur le fond des bassins.
    3. Dégraissage : par injection de bulles d’air dans les bassins, on élimine les graisses contenues dans l’eau, qui remontent en surface.
    4. Décantation, filtration : les matières en suspension se déposent au fond du bassin et constituent ensuite les « boues primaires ».
    5. Traitement biologique ou traitement chimique : le repas des bactéries qui se régalent de phosphore, azote et autres résidus ! Cette technique est également appelée procédé à boue activée. D’autre part, le charbon actif élimine les ingrédients polluants encore contenus dans l’eau. Les procédés de traitement chimiques sont nombreux et possèdent chacun leurs avantages et leurs inconvénients.
    6. Rejet : l’eau limpide est rejetée dans la nature 

     

    Il existe aussi de nos jours des procédés très innovants pour obtenir une eau traitée réutilisable. Parmi eux, le traitement aux ultraviolets, la filtration membranaire et l’osmose inverse, utilisée autant par les particuliers que par certaines industries. 

     

    Lorsque l’on parle de manque d’eau, il faut savoir que ce n’est pas la quantité d’eau en général qui fait défaut, puisqu’elle est stable, mais la quantité d’eau propre. Nous utilisons en effet énormément d’eau tant pour notre consommation que pour nos industries et cette eau, recrachée sous forme de vapeur ou liquide, est en général polluée. Le traitement des eaux usées permet de garder une balance à peu près stable entre notre consommation de l’eau et le niveau d’eau propre disponible.

    Il assure aussi une garantie sanitaire à l’eau que nous consommons. 

    Cependant, nous sommes persuadés que l’eau proposée au robinet n’est pas encore assez filtrée et pure pour une consommation sans risque à long terme, c’est pourquoi chez Josmose, nous vous proposons toute une gamme de produits qui vous aident à garantir la qualité de l’eau à votre domicile ou dans votre entreprise :  osmoseur domestique ou osmoseur professionnel, adoucisseur d’eau, système d’ultrafiltration, kits de test de l’eau... Nous sommes aussi à votre disposition pour répondre à vos questions et vous conseiller dans votre démarche vers une eau plus pure et plus saine.

    Pour des détails plus techniques et complets sur le sujet, vous pouvez lire cet article sur le traitement des eaux urbaines.

    Partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés

    Téléchargez le guide